Make your own free website on Tripod.com

 

 

 

23 DÉCEMBRE

 

J'ai dans la tête un vieux sapin, une crèche en d'sous

Un Saint-Joseph avec une canne en caoutchouc

Était mal faite pis j'avais frette

Quand je r'venais d'passer trois heures dans un igloo

Qu'on avait fait, deux ou trois gars, chez Guy Rondou

J'ai d'vant les yeux, quand j'suis heureux, une sorte de jeu

Qu'on avait eu, une sorte de grange avec des boeufs

La même année où j'ai passé

Le temps des fêtes avec sa tête une tuque d'hockey

Parce que j'voulais me faire passer pour Doug Harvey

 

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël Monsieur Côté

Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

 

J'ai sur le coeur un jour de l'an où mes parents

Pensant bien faire, m'avaient habillé en communiant

Chez ma grand-mère c'était mon père

Qui s'déguisait en Père Noël pour faire à croire

Que les cadeaux ça v'nait pas tout de Dupuis Frères

 

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël Monsieur Côté

Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

 

Ça m'tente des fois d'aller la voir puis d'y parler

"Fée des étoiles, j'peux-tu avoir un autre hockey?

J'ai perdu l'mien, beau sans-dessein

J'l'ai échangé contre une photo où on voit rien

Une fille de dos qui s'cache les fesses avec les mains"

 

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël Monsieur Côté

Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

 

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël Monsieur Côté

Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier