Make your own free website on Tripod.com

CRITIQUE PERSONNELLE
DE L'ALBUM LA TRENTAINE

 

L'album "La Trentaine" sorti le 13 février 2007, est le deuxième d'Hugo Lapointe. On y retrouve 11 pièces. Incluant 2 interprétations "Le frigidaire" de Tex Lecor et "23 décembre" de Beau Dommage, et 9 chansons écrites par Hugo avec l'aide, pour certaines de Patrice Gosselin et de Alain Leblanc. 

Un album qui selon moi, nous démontre la maturité de l'auteur compositeur interprète qu'est Hugo Lapointe. Quand on considère que des auteurs compositeurs interprètes au Québec on en a pas des tonnes. Moi, je crois que le travail à bien été fait et qu'on a eu le droit à un album de qualité de la part de nos bons musiciens de chez nous.

Sur cet album, on y retrouve des ballades qui nous saisi le coeur de temps en temps et qui nous ramène rapidement à la réalité de la vie. "Tant que tu m'aimes, 208 rue St-Amant, Comme avant, Deux jours et demi, Ciel de novembre" ainsi que des thèmes un peu plus festifs et amusants comme les "Comme un trou, Tant que le rideau n'est pas tombé, En attendant l'hiver, Dorianne". 

Pour ma part, l'album en général me plait beaucoup. J'avais une certaine attente envers le deuxième album qui s'est avéré à la hauteur de celles-ci.

J'ai déjà des préférences comme les chansons...

 "Comme avant" qui me rappel un être cher parti trop rapidement... à qui je parle encore tout bas mais sans réponse de lui, là ou il est. Comment l'écouter sans verser une larme ou avoir le coeur lourd.

"En attendant l'hiver" qui me donne envie de danser et qui me fait avoir hâte au printemps... gageons que celle-ci sera un hit à la radio pendant la saison chaude.

"Tant que le rideau n'est pas tombé" qui me donne le goût de voyager à travers notre belle province.

"Deux jour et demi" qui me plonge dans la réalité des enfants nomades qu'on reconnaît qui se promènent d'une maison à l'autre à la recherche de l'amour parental.

"Comme un trou" qui nous fait avoir un peu de remord de toutes ces belles soirées à boire... qui du même coup nous rappel qu'elles ne sont pas toutes désagréables ces soirées là ...

Les "Dorianne, 208, rue St-Amant, Ciel de novembre et Tant que tu m'aimes" sont aussi de très belles chansons avec des textes assez direct et assez réaliste impossible de se tromper sur le sujet. 

Pour ce qui est des chansons " le frigidaire" et "23 décembre" à mon avis ça reste que de les écouter une fois de temps en temps ça me suffit. Surtout pour le "23 décembre" j'ai pas toujours envie de me rappeler le temps des fêtes, je me vois plus l'écouter pendant cette période. Peut-être, que c'est de les avoir déjà trop entendu simplement. Mais bon, ça reste mon avis personnel.

J'ai bien hâte de les voir sur scène les interpréter, par contre, le trompettiste lui? Ha ce n'est pas bien grave ça, un show acoustique c'est toujours bon quand c'est un show d'Hugo et ses Terrebonne de musiciens...

À voir absolument, si vous ne l'avez pas encore fait... On n'est pas 20 000 à s'être procurer le premier album pour rien (en plus de ceux qui font des copies) ... Allons y pour un 40 000 avec "La Trentaine" si ce n'est pas plus ....

La musique du Québec c'est la musique de chez nous, fait par nous et pour nous. Continuons à en produire et à faire des shows qui garde en vie la musique d'ici. Pour un $16.00 arrêtons de copier et continuons d'encourager le talent de chez nous.

Bon voilà, je dis un gros merci et bravo à tous ceux qui ont fait en sorte que cet album répondre à nos attentes et aussi longue vie à vous dans ce merveilleux monde de la musique.